Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Projection du documentaire « Mauvais élèves » de Nicolas Ubelmann et Sophie Mitrani

27 avril 2017 — 20 h 3022 h 30

« L’ÉCOLE VA MAL. TOUT LE MONDE S’ACCORDE LÀ DESSUS. ON INTERROGE LES PROFS, LES PÉDAGOGUES, LES SYNDICATS, LES MINISTRES, MAIS ON ENTEND PEU LES ÉLÈVES. ET ENCORE MOINS LES MAUVAIS ÉLÈVES… « 

C’est l’objectif de ce documentaire de 90 mn. Asseyez vous un moment à leur place et écoutez les, ils ont des choses à dire !

Cédric, Michel, Sam, Isabelle, Loïc, Fanny… Ils ont entre 20 et 70 ans et tous sont d’anciens mauvais élèves. Aujourd’hui ils sont adultes mais toujours fortement marqués par leur passé scolaire. Comment l’ont-ils vécu ? Comment expliquent-ils leurs difficultés avec le recul de l’âge ? Quel regard portent ils sur le système scolaire français ? Quelle école auraient ils souhaitée ?

Nous avons donc eu envie de redonner la parole à ces mauvais élèves devenus adultes et fouiller avec eux leurs souvenirs d’école. Comprendre leur échec scolaire et voir comment ils ont conjuré un destin que certains pensaient joué d’avance. Ils ont souvent fréquenté plusieurs établissements (publics et privés), goûté au pensionnat, à l’internat, connu les errances de l’orientation, les diplômes sans valeur, les stages sans fins…

Ils ont tous souffert de leur scolarité, qu’ils jugent souvent avec sévérité. Ils étaient sans doute trop rêveurs, trop lents ou agités pour tenir dans les cases de l’Education Nationale, mais c’étaient des enfants et ils ont été souvent humiliés, tenus à l’écart, découragés par ceux qui étaient censés les aider à grandir…

Le film essayera de comprendre ce qui a fait d’eux des « mauvais élèves » au regard de l’institution, questionnera les causes mais aussi les conséquences sur leur vie affective, la construction de soi, l’orientation professionnelle et la vie d’adulte qu’ils mènent aujourd’hui. Le film interrogera aussi le système scolaire, ses aveuglements, ses erreurs d’aiguillage, minimes sur le nombre mais fatales pour ceux qui les ont vécues et les portent toute leur vie. Pour ceux là, la question se pose : D’eux ou de l’école, en définitive, qui était le plus inapte ?

Le plus surprenant est qu’ils n’ont pas tous le profil du cancre de milieu défavorisé, aux parents divorcés ou issus de l’immigration… Les enfants de bonne famille font aussi de parfaits cancres. Nous avons donc retenu des adultes aux profils les plus divers, des deux sexes, qui montrent bien que l’image du mauvais élève dépasse les stéréotypes du genre. Le but n’est pas d’enfermer le sujet dans le portrait d’élèves tapageurs et provocants mais bien d’une réalité sociale plus nuancée où la douleur du mauvais élève est souvent invisible, intériorisée, écrasante et bien plus répandue qu’on ne le croit.

Détails

Date:
27 avril 2017
Heure :
20 h 30 → 22 h 30
Catégorie d’évènement:
évènement Tags:
,

Lieu

Le Moulin à café

Organisateur

Nicolas Ubelmann et Sophie Mitrani